Mythes et réalités du mont Fuji | Guidable

Mythes et réalités du mont Fuji

By Guidable Writers Jun 29, 2017

This post is also available in: Chinois simplifié Anglais Italien Russe Espagnol Portugais - du Brésil


Mythes et réalités du mont Fuji

 

The legends of Fuji-san and its fast facts

Quand vous mentionnez le Japon, à part son drapeau, quelle image vient en premier à l’esprit? Le mont Fuji n’est-ce pas? C’est l’un des endroits les plus visité et recommandé du Japon pour les touristes et les locaux. Parfois il se dérobe à nos yeux, mais la plupart du temps il est visible depuis différents endroits, particulièrement à Tokyo. Durant ma visite, j’ai dû attendre longuement avant d’avoir la chance de l’apercevoir, depuis l’observatoire de la Tokyo Tower.

 

Le mont Fuji est considéré comme l’une des montagnes les plus connue du monde, et le plus haut sommet du Japon. Il joue un rôle vital dans la conservation de la culture et de la tradition, spécialement celle du Shinto.

 

Le mont Fuji est un stratovolcan, ce qui signifie qu’il est composé de lave et de cendres, situé sur l’île de Honshu à 100 kilomètres au sud est de Tokyo. Il culmine à 3779 mètres avec un cratère au sommet de 500 mètres de diamètre et 250 mètres de profondeur. Il a une base de 50 km de diamètre.

 

Quelques faits sur cette montagne mystérieuse que les japonais appellent tendrement Fuji-san.

The legends of Fuji-san and its fast facts  

Saviez-vous qu’il est composé de 3 volcans actifs?

 

Le mont Fuji est le stratovolcan principal au sommet mais il est aussi composé de deux autres volcans actifs à l’intérieur – Kofuji au milieu et Komitake à la base. La dernière éruption enregistrée du mont Fuji était du 26 décembre 1707 jusqu’à Janvier 1708, durant laquelle du charbon et des cendres se sont envolées du sommet. Le mont Fuji est aujourd’hui considéré comme dormant, cependant il existe une possibilité qu’il entre en éruption à tout moment.

 

Saviez-vous qu’il y a 4 chemins de randonnée différents?

The legends of Fuji-san and its fast facts  

Yoshidaguchi, Subarashiri, Gotemba et Fujinomiya sont les 4 chemins de randonnée connus pour atteindre le sommet du mont Fuji. Chacun de ces chemins possède 10 stations ravitaillant les grimpeurs. De ces quatres chemins, Yoshidaguchi est le plus populaire auprès des grimpeurs et la route dure entre 8 et 12 heures jusqu’au sommet. Plus de 200,000 personnes montent le mont Fuji chaque année et selon les statistiques, 70% sont japonais et le reste sont principalement des européens et des américains.

 

Saviez-vous qu’il est entouré de 5 lacs?

The legends of Fuji-san and its fast facts

Kawaguchiko, Yamanakako, Saiko, Motosuko et Shojiko sont les cinq lacs du mont Fuji. Ces lacs procurent aux voyageurs les plus beaux spots pour voir le mont Fuji, et parmis ces 5, Kawaguchi est le meilleur jusqu’à aujourd’hui. Les autres ne sont pas encore aussi développés et pratiques pour les voyageurs.

 

Saviez-vous qu’il fait parti du parc national de Fuji-Hakone-Izu?

 

Le mont Fuji fait parti d’un des parcs nationaux les plus visité du Japon, le parc national Fuji-Hakone-Izu, dans lequel se situe d’autres sites historiques.

 

Saviez-vous qu’il est une part important du Shinto?

 

The legends of Fuji-san and its fast facts Le mont Fuji tient une place importante pour les adeptes du Shinto, la foi la plus répandue au Japon depuis le 7è siècle. Il y a des temples Shinto au bas de la montagne et à d’autres endroits du mont Fuji.

 

Saviez-vous qu’il est une propriété privée?

 

Et oui! J’ai aussi été un peu confus quand je l’ai appris pour la première fois. Le mont Fuji appartient au temple de Fujisan Hongu Sengentaisha depuis 1609.

 

A part ces quelques faits intéressants, le mont Fuji est aussi connu pour ses mythes et légendes.

 

Déesse du feu

 

Son nom, Fuji, est considéré comme dérivé de “Huchi” ou “Fuchi” qui sont les mots, pour les gens d’Aino, qui désignent la déesse du feu. On pense aussi que les femmes n’étaient pas autorisée à monter le mont Fuji jusqu’aux années 1860 parce que la légende disait que la déesse du feu serait jalouse d’elles.

The legends of Fuji-san and its fast facts

La naissance du mont Fuji

 

Une fable célèbre sur la création du mont Fuji est un folklore qui raconte qu’un bûcheron à été réveillé par un bruit puissant qu’il pensait être un tremblement de terre. Alors qu’il vérifiait près de sa maison il vit que les terres qui étaient auparavant plates étaient devenues une montagne. Le bûcheron fut tellement impressionné par l’existence mystérieuse de cette montagne qu’il l’appela Fuji-Yama ou la montagne immortelle.

The legends of Fuji-san and its fast facts

Les divinités du mont Fuji

 

Le mont Fuji abrite de nombreuses divinités, incluant la déesse Sengen qui avait auparavant un temple au sommet de la montagne, et était connue pour expulser de la montagne les pèlerins avec un coeur et des intentions impures; et la princesse Konohanasakuya, considérée comme la divinité principale du mont Fuji, dont le symbole est la floraison des cerisiers, et dont les temples sont partout au Japon.

 

Ne ratez pas l’opportunité de parler avec les locaux quand vous en avez l’occasion, particulièrement autour du mont Fuji. Ils auront pour sûr beaucoup d’autres histoires à raconter sur leur montagne. Dites-nous aussi, quelles autres mythes et légendes vous avez entendu sur le mystérieux mont Fuji?