Où partir en vacances (Partie 2) : le Kansai en dehors d’Osaka

Sep 9, 2018


Je vous ai parlé, dans la première partie de cette série, des endroits à visiter si vous êtes de passage à Osaka. Dans cette seconde partie, j’aimerais vous recommander quelques autres destinations touristiques phares de la région du Kansai !

  1. Préfecture de Nara

Le parc de Nara

Le parc de Nara (奈良公園, Nara Kouen en japonais), se trouve au cœur de la ville de Nara et est l’un des plus anciens parcs du Japon, créé en 1880. Cet endroit rassemble environ 13 millions de visiteurs chaque année, et est réputé pour être l’habitat des fameux cerfs de Nara. Environ 1200 d’entre eux gambadent librement dans l’enceinte du parc. Ils peuvent se montrer assez agressifs s’ils savent que vous avez de la nourriture pour eux, lorsque certains d’entre eux viennent s’incliner devant les visiteurs pour réclamer à manger. Vous devez cependant faire attention à ne leur donner que les biscuits pour cerfs vendus aux quatre coins du par cet non votre propre nourriture, car les cerfs peuvent facilement souffrir d’intoxication alimentaire en ingurgitant des aliments auxquels ils ne sont pas habitués. En dehors des cerfs, vous pouvez croiser d’autres animaux sauvages habitant dans le parc, tels que des sangliers ou encore des écureuils. Je vous recommande vraiment de vous promener dans le parc afin de pouvoir apprécier les beaux paysages qu’il a à offrir.

Le Todai-ji

Le Todai-ji (東大寺、Grand temple de l’Est), est un temple Bouddhiste qui faisait partie autrefois des sept plus influents de la ville de Nara. Il a été construit pour la première fois en 752 en tant que temple Bouddhiste suprême du Japon, et a est actuellement inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. La partie centrale du temple est le hall principal du Todaiji, le Daibutsuden, et est connue comme pour être le plus grand bâtiment en bois au monde. Dans ce bâtiment vous devriez essayer de prier pour bonheur et chance, et ce devant l’une des plus imposantes statues en bronze de Buddha (Daibutsu) du Japon. Dans l’enceinte du temple, vous pouvez également voir de nombreux cerfs et jouer avec eux.

Ticket pour le Todai-ji seulement : 600 yens pour les adultes, 300 yens pour les enfants.

Ticket spécial (incluant le Todai-ji, le musée ainsi que d’autres endroits particuliers du parc) : 1000 yen pour les adultes et 400 yens pour les enfants.

Accès : Veuillez vous rendre sur le site internet du parc pour plus de renseignements

  1. La préfecture de Hyogo

Kobe

Kobe (神戸) est la capitale de la préfecture de Hyogo et est l’une des dix plus grandes villes du Japon. Elle est connue pour son bœuf de grande qualité et hors de prix, et pour sa reconstruction économique après le grand tremblement de terre de Hanshin-Awaji de 1995, qui avait fait 5000 victimes et avait détruit beaucoup de bâtiments importants à l’époque. Il y a beaucoup de spots touristiques très connus à Kobe que vous devriez visiter. Vous pouvez, par exemple, déguster de la cuisine chinoise dans le quartier chinois de Kobe (Nankinmachi), vous rendre à Kitano, qui était autrefois un quartier résidentiel où vivaient des marchands étrangers, ou bien encore vous rendre aux thermes les plus célèbres de Kobe : Arima Onsen. Cette ville est donc un endroit idéal à visiter après Osaka. Vous pourrez y voir de beaux paysages et aussi les sièges de grandes compagnies telles que Kawasaki ou Nestlé, ou vous pourrez également acheter des souvenirs dans l’un des grands centres commerciaux de la ville.

Accès : visitez ce site pour sélectionner l’itinéraire le Osaka-Kobe le plus court.

Le Château d’Himeji

Le château d’Himeji (姫路城, Himejijo), connu également sous le nom de « château du héron blanc (ou de l’aigrette blanche) » en raison de son élégance et de sa couleur, est souvent désigné comme l’un des châteaux japonais les plus spectaculaires. A la différence du château d’Osaka, il n’a jamais été détruit ou altéré par les conflits, incendies ou autres désastres. Il a été protégé et a conservé son architecture d’origine. Après plusieurs années de travaux de restauration lancés par le gouvernement préfectoral, le château est maintenant plus beau que jamais et prêt à accueillir les milliers de touristes qui le visitent chaque année. En dehors du château lui-même, l’endroit est réputé pour ses magnifiques jardins, dans lesquels vous pourrez voir de nombreux types de plantes, et qui auront un aspect différent au gré des saisons.

Entrée : adultes : 1000 yens, étudiants : 300 yens

Ticket spécial (château + jardins) : 1040 yens pour les adultes et 360 yens pour les étudiants

Horaires : 09h-17h (dernière entrée 16h), ou 09h-18h en été (du 27 avril au 31 août) (dernière entrée 17h). Jours de fermeture : 29 et 30 décembre. Veuillez visiter le site internet du château pour d’éventuels jours de fermetures non fixes avant de vous y rendre.

Accès : visitez le site officiel pour trouver votre itinéraire

  1. La Préfecture de Kyoto

Le Kinkaku-ji

Le Kikaku-ji (金閣寺, pavillon d’or), est un temple zen à deux étages, dont les murs sont complètement recouverts de feuille d’or. C’est l’un des bâtiments les plus connus du Japon, qui attire des millions de visiteurs par an. Bien qu’il ait été brûlé une première fois pendant la guerre d’Onin (1467-1477) et en 1950 par un moine novice, tout le complexe ainsi que les statues se trouvant à l’intérieur ont été reconstruits à l’identique de l’original. En visitant ce temple, vous pourrez avoir un très bon aperçu de l’architecture japonaise du XIVème siècle, du mode de vie du shogun, et vous pourrez également vous apprécier la beauté du jaridn qui entoure le bâtiment. Il est également inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Entrée : adultes : 400 yens, enfants : 300 yens

Horaires : 09h-17h tous les jours

Accès :

De la gare de Kyoto par le Kyoto City bus 101 ou 205. Le trajet est de 40 min et coûte 230 yens.

Descendre à la station Kitaoji sur la ligne de métro Karasuma (environs 15 minutes, 260 yens), puis prenez un taxi (10 minutes, 1000-1200 yens) ou un bus (10 minutes, 230 yens, bus 101, 102, 204 ou 205) pour vous rendre au Kinkakuji.

Le Kiyomizudera

Le Kiyomizudera (清水寺, littéralement « temple de l’eau pure »), est l’un des temples les plus populaires et les plus spectaculaires du Japon. Il a été pour la première fois construit en 780, à mi-chemin du mont Otowa et à côté d’une cascade d’eau pure. Ce temple est connu pour sa structure en bois, qui n’est maintenue par aucune vis ni aucun clou. La plupart des gens se rendent au Kiyomizudera afin de prier pour l’amour, une fortune future et pour une bonne santé. L’endroit le plus connu du complexe est la cascade d’Otowa qui se trouve dans le hall principal. L’eau pure de la cascade coule dans trois petits canaux, et les visiteurs boivent l’eau de ces canaux avec des hishaku, petites cuillères en bois. Chaque canal représente quelque chose : la longévité, le succès et l’amour. Comme c’est un endroit situé sur une montagne, vous pouvez avoir une vue sur les forêts à proximité du temple et sur la ville, de nuit comme de jour. C’est une expérience formidable, et vous devriez absolument vous y rendre si vous venez à Kyoto.

  1. La Préfecture de Mie

Le musée d’Iga-Ueno et le village ninja d’Iga

Le musée d’Iga-Ueno est un musée parlant de l’histoire des ninjas d’Iga et des ninjas en général. Les ninjas étaient des guerriers utilisés pour rassembler des informations secrètes sur l’ennemi, ou encore pour effectuer des tâches peu commodes telles que des assassinats, etc. Dans ce musée, vous pourrez voir les armes qu’utilisaient ces guerriers, comment fonctionnaient leurs pièges ou encore comment ils étaient entraînés pour faire face à tous les problèmes éventuels qu’ils pourraient rencontrer au cours de leur carrière. En plus de cela, des spectacles ninjas sont organisés pour donner plus d’informations aux visiteurs sur leur mode de vie.

Le village ninja d’Iga

Le village ninja d’Iga est un endroit où habitaient autrefois les ninjas d’Iga. Vous pourrez y essayer des vêtements de ninja et apprendre quelques mouvements de base pour agir comme tel. Il n’y aura plus de ninjas au Japon à l’avenir car le dernier ninja en vie, Jinichi Kawakami, n’a pas d’élèves à qui transmettre son art. Si vous êtes intéressés par les ninjas et voulez en apprendre plus sur leur histoire, ce village est l’endroit idéal pour vous.

Entrée : adultes (16 ans et +) : 756 yens, enfants (4 à 15 ans) : 432 yens

Horaires : 09h-17h (fermé du 29 décembre au 1er janvier)

Accès : rendez vous sur le site officiel pour plus d’informations

Voici donc les endroits célèbres où tout touriste qui se respecte devrait se rendre lors de son passage dans le Kansai. Si vous souhaiter visiter quelque chose de différent d’Osaka, les lieux listés ci-dessus valent le détour. Bonnes vacances dans cette magnifique région, et bonne chance pour planifier votre voyage !

 

Are you seeking a new job? Our service can help you to do it.

Guidable Jobs

スポンサーリンク

LEAVE A COMMENT

Your personal information will only be used for inquiry response.

SPECIAL

CATEGORY

OUR EVENT

OUR SERVICE

PICK UP

Popular Articles

Recommended Articles