5 Astuces pour mieux comprendre le monde de travail au Japon

Nov 19, 2017


Certaines d’entre vous sont venus pour travailler au Japon, si vous n’aviez pas l’intention de travailler au Japon quand même, peut-être que vous vous êtes rendu compte que le monde de travail au Japon est un peu bizzare.

Nous vous proposons certains caractéristiques et des astuces pour le monde de travail au Japon et comment les faire face.

N’ajoutez pas l’honorifique San au nom du votre chef quand vous parlez avec quelqu’un (un employé) d’une autre entreprise. 

Pour exprimer le respect en japonais vous avez appris peut-être qu’il faut ajouter le préfixe San au nom d’une personne (M.,Mme), cependant, cette règle ne s’applique pas au cas où vous dites le nom de votre chef lorsque vous parlez avec quelqu’un d’une autre société. Par exemple si on vous appelle de la part d’une autre société et demande « est-ce que je pourrais parler avec votre chef M. Sato? » Il faut répondre de cette manière, (au cas où votre chef n’est pas dans le bureau) disponible. « Désolé mais,  Sato n’est pas dans son bureau ». Même-si Sato San est votre propre chef, il ne faut pas utiliser le préfixe san ici pour la raison de respect vers les personnes de l’autre société. Mais à la présence de Sato San, il ne faut pas oublier d’ajouter le préfixe « San ».  C’est difficile de s’habituer aux règles de keigo (l’honorifique ou expressions poli). Parfois, les japonais eux-même trouvent le Keigo très compliqué, donc il ne faut pas hésiter à parler la langue japonaise à cause de peur de faire des erreurs. Vous apprenez les règles et les phrases grâce au travail quotidien dans le bureau.

N’utilisez pas l’ordinateur de votre bureau pour l’usage personnel.

De temps en temps quand vous êtes libres certains d’entre vous aiment naviguer les sites de Web qu’ils favorisent. Mais il faut éviter cette habitude quand on est dans le bureau. Parfois les sociétés adoptent des logiciels pour surveiller quel genres de sites les employés naviguent. Même s’il n’y a aucune personne derrière vous qui vous observe, ce que vous naviguez peut être surveillé de l’intérieur de votre ordinateur. Faites attention, on vous raccomande vivement de ne pas naviguer les site de Web sexuellement explicites.

Si vous portez des lunettes, ça peut avoir une  impression de que vous êtes intelligent.

Même si les jeunes personnes au Japon (les adolescents en paticulaire) hésitent à porter des lunettes parce qu’ils leur font apparaître comme Dasai (pas cool ou geek) ce phénomène change un peu quand il s’agit des employés de société. Au Japon (ou peut-être non seulement le Japon), porter des lunettes indique un niveau d’élégance, donc on peut dire que celui qui porte des lunettes est plus intelligent que celui qui ne les porte pas. Et si d’habitude vous ne portez pas des lunettes mais un jour il arrive que vous les portez, ça peut avoir une impression qu’on appelle gap moe en japonais. (S’attirer à quelqu’un parce que sa personnalité ne correspond pas à son apparence). C’est une chose très unique à la culture japonaise donc ça peut être un peu difficile à comprendre pour vous.

Les employés féminins sont toujours considérés comme les serveuses de thé ?

Alors que les employés masculins s’appellent Salary man (il y plusieurs mots anglais japonais qui vous surprendront et peut-être seront difficiles à comprendre, on les utilise seulement au Japon), les femmes s’appellent OL (l’abréviation d’office lady). Des années 1950 jusqu’aux débuts des années 1960 les femmes s’appelaient (Business girls) cette expression était largement utilisé pour identifier les jeunes femmes employées. À l’époque, les jeunes femmes se sont démissionné à cause du marriage ou plutôt parce qu’il était considéré normal pour les femmes qu’elles ne devaient pas travailler après le mariage. On demandait aux  plupart des jeunes  femmes de faire les petits  devoirs  par  exemple; sérvir le thè, faire des copies des documents etc.

Certains personnes en âge plus avancé considèrent encore les jeunes femmes au travail comme les serveuses de thé. Mais aujourd’hui ce phénomène s’est deminué beaucoup (et on le considère comme le sexisme). En effet, il paraît toujours  qu’il n’y a pas que peu des jeunes hommes qui servent de thé quand les visiteurs arrivent au bureau.

Le surmenage n’est pas toujours volontaire, mais obligatoire.

Vous vous êtes demandé peut-être pourquoi les derniers trains sont remplis de travailleurs fatigués, même-si les horaires de travail réguliers au Japon est à partir de 09 hrs à 17hrs ? Voici pourquoi, Services – Zangyo (vol de salaire) s’est passe toujours fréquemment dans les bureaux au Japon. Certains de ces actions sont considérés illégaux mais on les ignore socialmente. Le Japon est aussi connu pour le karoshi (la mort à cause de trop de travail ou stress mental) que la même phrase peut être utilisée dans les autres pays. C’est toujours difficile de prendre des congés payés parce que les japonais s’inquiètent à la réaction des autres employés s’ils prennent des congés payés. Même si le gouvernement tente de faire appliqué cette règle, c’est toujours rare d’observer les congés paternel. En général, on dira que les vacances sont très rares dans le monde de travail au Japon. En effet, même si la plupart des entreprises sont fermés pendant la Golden Week (une vacance annuelle en Mai qui dure une semaine). La plupart des endroits touristiques sont remplis de travailleurs et employés parce que c’est le même moment de congé pour tous les travailleurs.

Eh bien, qu’est ce que vous en pensez ? Vous vous intéressez à travailler au Japon  ou vous sentez déjà découragé ? En tout cas vous pouvez être seulement un observateur de votre environnement. Car, profitez l’expérience et que vous le témoinez avec vos yeux propres.

 

Sonia Insomnia/JAPAN

スポンサーリンク

LEAVE A COMMENT

Your personal information will only be used for inquiry response.

CATEGORY

OUR SERVICE

SPECIAL

Popular Articles

Recommended Articles