Ne luttez pas avec vous même ! Reconnaissez que votre travail à temps partiel est « noir »

Jun 12, 2017


Heures supplémentaire non rémunérées, minimums de vente déraisonnables que vous devez atteindre, punition extrême pour de petites erreurs … Si l’un d’entre eux leur semble familier, vous pourriez travailler pour un travail à temps partiel «noir».

Pour la plupart des gens, les emplois à temps partiel sont d’excellents endroits pour rencontrer des gens et acquérir de l’expérience. Mais tous les endroits ne sont pas sympathiques et favorables. En raison du manque de travailleurs ou de la pression pour réduire les coûts de la main-d’œuvre, les entreprises «noires» (ブラック企業: burakku kigyou) sont récemment en train de grandir en nombre et d’exploiter leurs employés à temps partiel autant que possible. Surtout pour ceux qui ne sont pas familiers avec le marché du travail au Japon, vous ne savez pas quel type de traitement est normal et ce qui ne l’est pas. Cet article mettra en évidence certaines caractéristiques des entreprises noires.

 

Dans quels secteurs les emplois « noirs » sont les plus fréquemment trouvés ?

Alors que l’exploitation peut arriver dans n’importe quel secteur d’activité, les activités de service tels que la restauration et l’éducation enregistrent la plupart des cas.

Dans le secteur de la restauration, l’imprévisibilité des temps de pointe semble rendre l’exploitation par les patrons facile. . Dans de nombreux emplois liés aux services et à la nourriture, il y a une grande différence entre une journée bien remplie et une journée pas trop occupée. Les chefs peuvent facilement vous faire pression pour travailler plus longtemps en raison du manque de personnel.

Dans le secteur de l’éducation, comme le tutorat / l’enseignement, le nombre d’heures de travail non rémunérées peut être écrasant. En un coup d’œil, l’enseignement dans les académies semble offrir de bonnes rémunérations horaires. Cependant, cela ne tient pas compte de la préparation, des notations, du nettoyage, des réunions et de toute autre chose qui pourrait être demandée. Cela fait les enseignants questionner leurs salaires horaires réels si ces heures non rémunérées sont comptabilisées.

 

La liste de contrôle: Est-ce que je suis exploité ?

Ne pas savoir ce qui est acceptable et ce qui est préjudiciable, comme vous pouvez être exploité sans que vous le sachiez tout e pensant « Peut être que c’est normal au Japon, je devrais être plus compréhensif… » ou  » Peut être est-ce ma faute pour ne pas être suffisamment bon… ».

Pour être sur que vous ne souffrez pas injustement, j’ai fait  une liste de contrôle avec quelques caractéristiques communes aux entreprises/patrons « noirs ». Ce n’est pas une liste exhaustive mais cela vous donnera une idée de quand il est nécessaire de vous exprimer.

  • Le salaire horaire est en dessous du minimum légal

Vous n’êtes pas payée de façon appropriée (le salaire minimum horaire à Tokyo diffère en fonction des arrondissements: pour Tokyo, il est de 958 yens par heure).

  • Être force de travailler à des moments que vous n’avez pas demandé.

Le manager vous assigne arbitrairement votre quart de travail, parfois vous avez clairement indiqué que vous n’êtes pas disponible. Le leader ignore votre vie personnelle et d’autres projets. Si vous refusez, ils peuvent vous punir ou garder des rancunes contre vous.

  • Avoir des coupes de salaire alors même que vous travaillez

À des heures non occupées, le chef vous dit que vous pouvez vous reposer. Même si vous devez être là au magasin, vous n’êtes pas payé parce que vous vous reposez. (Bien que vous préfériez travailler et être payé)

  • Être pénalisé pour des erreurs raisonnables

Votre supérieur ne comprend pas que tout le monde fait des erreurs. Le leader vous demande de compenser pour vos erreurs (achat d’une commande mal placée, paiement de la différence pour les erreurs de calcul au caissier, etc.). Même si vous n’êtes pas pénalisé financièrement, le leader vous crie dessus de manière abusive.

  • Avoir des objectifs forcés que vous devez tenir

Votre chef établit des ventes cible minimum non raisonnables aux employés.  Si ces objectifs ne sont pas tenus, les employés sont forcés d’acheter eux même les produits pour couvrir le manque à gagner des ventes.

  • Vous n’êtes pas forme de façon appropriée quand vous êtes nouveau/non expérimenté

On attend de vous d’effectuer des taches pour lesquelles vous n’avez pas ou peu de formation. Ils ne vous donnent pas une bonne marche à suivre pour votre travail, mais attendent de vous de tout absorber juste en regardant les autres. Si vous faites des erreurs en raison d’un manque de formation, vous êtes critiqué pour celles-ci.

  • Avoir trop d’heures non payées

Vous êtes attendu d’arriver plus d’une demi-heure avant que votre quart de travail ne commence pour des préparations. Pour les emplois d’enseignement, vous êtes donné beaucoup trop de travail qui ne sont pas pris en compte dans votre paie.

  • Être force de faire des taches non attendues, ou des choses pour lesquelles vous n’aviez pas acceptées a l’origine.

Votre chef vous donne des taches au delà de votre description de travail, par exemple, prendre en charge le service quand vous avez demande à travailler en cuisine. enseigner des sujets en dehors de votre domaine d’expertise… etc.

  • Pas de pauses même après de longues heures

On ne vous donne pas de pause alors que vous travaillez plus de 6 heures consécutives.

  • On ne vous laisse pas quitter votre travail

Votre chef  vous fait sentir coupable de vouloir démissionner, disant que vous êtes égoïste de quitter à un tel moment. Il peut même vous menacer pour vous empêcher de démissionner.

  • Discrimination & harcèlement sexuel

Votre chef vous dis-respecte et vous maltraite a cause de votre ethnicité ou genre. Vous êtes traite moins bien que vos collègues, peut être à l’excuse de votre manque de connaissance du japonais. Vous vous sentez mal a l’aise sur votre lieu de travail.

 

Que faire si vous sentez que vous êtes exploité

 

Tout d’abord, ne restez pas coincé dans la situation abusive en commençant par réaliser que ce n’est pas normal et que ce n’est pas votre faute ! N’hésitez pas à quitter le poste, et aussi longtemps que vous donnez un préavis de 2 semaines, vous êtes dans votre bon droit.

Si vous avez du mal à le faire, vous devriez demander de l’aide à d’autres personnes, comme des amis japonais / enseignants qui peuvent vous aider ou les conseillers scolaires si vous êtes à l’université. Vous pouvez également contacter des organisations telles que Hellowork et Black Arbeit Union. Dans les cas extrêmes où vous êtes en danger, vous pouvez également contacter la police. L’important est de ne pas souffrir par vous-même.

Si vous êtes effrayé de commencer un travail a temps partiel a cause de ceci, ne le soyez pas ! La plupart des emplois ne sont pas comme ceci. Mais il est utile d’être au courant des différentes façons qui peuvent être à l’origine de votre exploitation potentielle, pour que vous puissiez les reconnaitre immédiatement quand vous êtes pris dans une de ces sociétés abusive.

J’espère que votre expérience de travail a temps partiel sera agréable et enrichissante.

 

Mofko

Japon


Voudriez vous enseigner l’anglais à des enfants dans un environnement comme ci-dessous ?

Dans ce cas laissez Guidable Jobs vous aider ! cliquez ici et postulez pour ce travail  !

Bien sur vous pouvez chercher plus d’informations sur le travail sur Guidable Jobs.

Lien: https://jobs.guidable.co/

Are you seeking a new job? Our service can help you to do it.

Guidable Jobs

スポンサーリンク

LEAVE A COMMENT

Your personal information will only be used for inquiry response.

SPECIAL

CATEGORY

OUR EVENT

OUR SERVICE

PICK UP

Popular Articles

Recommended Articles